De la mère « normale ». Normes, expertises et justice en protection de la jeunesse

Emmanuelle Bernheim, Claire Lebeke

Résumé

Les « compétences parentales » sont au coeur de l’intervention en protection de la jeunesse. Or, notion controversée et indéterminée, elle fait l’objet de l’interprétation d’une variété d’experts aux formations et aux méthodes de travail diverses. Alors que la force probante des expertises sur le comportement est mise en cause par de nombreux juristes, les tribunaux continuent systématiquement d’y avoir recours. L’absence d’examen des compétences et des méthodes de travail des experts a pour effet la formalisation d’un système de critères qui s’est mis en place au fil du temps, de manière insidieuse. Un contexte par lequel les tribunaux contribuent au maintien des inégalités sociales.

”Parental skills” are basic to any intervention for the protection of young people. However, the concept itself is controversial and indeterminate, subject to interpretation by a wide range of specialists, with an equally wide range of training backgrounds and methodologies. Nevertheless, although the evidentiary weight of the expert assessments of behaviours has been questioned by many legal scholars, the courts systematically continue to call on them.  This failure to examine the skills and working methods of such experts has resulted in the formalization of a system of benchmarks that has been built up insidiously over time, creating a context that leads legal activity to contribute to the upholding of social inequalities.

Mots-clés :  Compétences parentales, expertise, tribunaux, mère, santé mentale

Texte intégral : PDF