Quand la famille pèse dans la balance… lors de la décision d’aller vivre en milieu rural ou de le quitter

Myriam Simard

Résumé

Le vieillissement et la faible croissance démographique dans plusieurs territoires québécois, notamment ruraux, posent un défi de taille à l’État, aux municipalités et aux divers acteurs locaux. Comment attirer et retenir de nouvelles populations, notamment des familles, dans ces milieux moins densément peuplés que les villes et moins pourvus en services? À partir d’une synthèse de mes recherches portant sur le processus d’insertion de diverses populations dans l’espace rural québécois (agriculteurs immigrants, travailleurs agricoles saisonniers, jeunes régionaux d’origine immigrée, médecins omnipraticiens, néo-ruraux), cet article mettra en évidence l’interaction de plusieurs facteurs susceptibles d’influencer la décision d’aller vivre dans ce type de milieu ou de le quitter. Alors que la littérature insiste plus volontiers sur  les facteurs professionnels, financiers ou personnels, je m’attarderai sur les facteurs moins visibles, à savoir les facteurs familiaux liés aux conjoint(e)s et aux enfants ainsi que les facteurs sociocommunautaires et culturels et ceux concernant l’environnement naturel. Pour terminer, quelques pistes de réflexions et d’actions pouvant encourag
Mots-clés :  jeunes familles; migration;espace rural; facteurs d’attraction et derétention; politiques familiales municipales; nouvelles populations rurales

Texte intégral : PDF